La parentalité change les gens, mais je ne m’imaginais pas à quel point ! Maman de 2 charmantes têtes blondes, je fais de mon mieux chaque jour ; mais là, maman d’une portée entière de vers de compost, j’avoue, j’ai un peu pris peur…

Quelle ne fut pas ma surprise de constater que finalement tout cela est très simple, bien plus que mes deux amours.

 

Nous voilà donc rendue à la fin de cette deuxième semaine d’utilisation :

1° constat : effectivement, la moisissure qui s’était allègrement développée a réduit sa voilure, ouf !

2° constat : toujours pas d’odeur malgré la diversité des fruits et légumes, j’ai testé le poireau et le chou et personne n’a rechigné. 😊

3° constat : ils sont bien plus calmes que ma progéniture et eux les légumes, ils aiment !

Une des belles surprises de cette adoption est notre consommation de fruit et légume, même les enfants s’y mettent par soucis du bien-être des vers !

Tout le monde met la main à la pâte, on coupe, on épluche, on prépare le carton… en plus de réduire notre poubelle verte, notre poubelle de recyclage en prend-elle aussi un coup ! La tablette en dessous nous a permis de ranger une bonne quantité de carton d’avance, et même une bouteille en verre bourrée de conseil pour une utilisation optimale du lombrithé !

Un nouveau rituel pour nous également : le séchage des coquilles d’œufs. Ensuite, nous les broyons pour les conserver elles aussi sur la tablette, et en saupoudrer le plateau de temps à autre pour réguler l’acidité du lombricomposteur.

Pour le moment, nous n’avons toujours pas d’écoulement, mais une petite rosée s’est installée sous le couvercle ce qui nous indique que tout se passe comme prévu 😊