Des champignons à la maison !
08/12/2017
Céline – Notre Ambassadrice de mars !
01/03/2018

Sophie, l’ambassadrice Vers La Terre de février !

Pour Sophie, notre jeune ambassadrice de 28 ans, porter les couleurs de Vers la Terre “ça a du sens”.

Elle nous parle de son engagement éco-citoyen qui lui permet de transmettre des valeurs fortes, des livres qui lui ont permis d’avoir un nouveau regard sur la société et de son coup de coeur pour ces entreprises innovantes qui proposent des solutions aux problématiques écologiques et environnementales actuelles.

Merci à elle pour sa confiance !

Qu’avez-vous mis en place à la maison pour minimiser votre impact sur l’environnement ?

Depuis que nous vivons ensemble avec mon mari, il nous a toujours été naturel de trier nos déchets et d’opter pour les solutions les plus écologiques à notre portée : aller au travail à pied ou à vélo, préférer les marchés locaux aux supermarchés et adopter le même comportement dans nos milieux professionnels.

Nous avons accueilli notre City Worms depuis maintenant 1 an et demi, ce qui me taraudait depuis un moment ! Le simple fait de se rendre compte à quel point nos déchets ont une valeur me donne beaucoup d’espoir dans mon quotidien. Mes plantes et le potager en profitent chaque jour. C’est cette nature qui fait vivre mon quotidien et je prends conscience que d’une certaine façon, moi aussi je la fais vivre.

 

Qu’est ce qui a fait que vous avez souhaité intégrer ces façons de faire à votre foyer et quelles sont, d’après vous, les améliorations depuis ?

Le respect de la nature, le respect des autres, la prise de conscience que chacun est un acteur de sa vie et de celle des autres. Mon foyer est aussi le foyer d’une biodiversité qu’il faut respecter et protéger. La réduction de nos déchets, de nos pollutions de toute nature (oxymore bien choisi) et l’épanouissement de nos plantes et espèces animales sont une forme d’amélioration et d’accomplissement permanents : un rééquilibrage.

Quelles sont les actions que vous menez pour une consommation raisonnée et engagée?   

Nous faisons partie d’une AMAP au sein de laquelle je suis trésorière. Nous consommons des produits sains, locaux, que nous prenons le temps de cuisiner.

Je recherche des produits toujours plus respectueux de l’environnement et de l’humain dans tout ce que je consomme, y compris à l’occasion de mes déplacements professionnels.
De manière générale, je cherche à moins consommer ou à acheter des objets d’occasion pour valoriser le réemploi. J’aime l’idée de donner une valeur nouvelle à un objet qui a déjà servi.

 

En quoi ces décisions ont-elles eu un impact sur votre quotidien ?

Qu’avez-vous remarqué de significatif ?

Cet engagement me donne le sentiment d’avancer et la volonté de transmettre. Ca me donne du sens et de l’espoir. On espère que nos actions individuelles auront un impact sur le reste. Pour nous, le sentiment d’engagement signifie ne peut plus revenir en arrière. C’est acquis pour nous avec l’envie que ça le soit pour notre entourage. D’où mon envie d’être ambassadrice de Vers La Terre. Pour moi, tout cela, ça a du sens.

Si vous étiez Ministre de l’Environnement, quels seraient les grands changements que vous souhaiteriez mettre en place pour la planète ?

1/ L’interdiction des pesticides en agriculture.

2/ Le développement de la permaculture.

3/ Un investissement massif dans les transports en commun pour qu’ils soient une réelle alternative à la voiture.

4/ Rendre le tri sélectif obligatoire.

5/ Généraliser le bio à l’école.

Parlez-nous de quelque chose en lien avec l’écologie ou l’environnement qui vous a marqué en 2017. 

J’ai suivi l’actualité des entreprises et associations qui se développent chaque jour autour de la recherche de solutions durables.

Localement, je pense à ma présence à la remise des certifications ISO 14001 et ISO 50001 de l’association Athelia Entreprendre, je pense à l’ouverture de The Camp à Aix en Provence, à ma participation à un “Créathon” à Marseille dans le cadre des switch UP challenge, au 1er salon de l’anti-gaspillage à Marseille, les MOOC réalisés par HEC et ticket for change que j’ai suivi etc….  
Il reste beaucoup de chemin à faire pour limiter les dégâts des activités humaines sur notre planète, mais il faut ouvrir les yeux, prendre connaissance et avoir confiance en le million de révolutions tranquilles (Bénédicte Manier) qui s’opèrent dans notre monde.

 

Un site, un blog, un livre que vous affectionnez particulièrement et que vous voudriez partager ici ?

Le livre que j’ai cité précédemment (le million de révolutions tranquilles  de Bénédicte Manier), Le souci de la nature de Cynthia Fleury, le média de l’économie responsable Novethic, ainsi que la plateforme sociale ZEI sur laquelle j’ai créé un compte et dont je suis les actualités régulièrement.

 

Quelque chose que vous aimeriez ajouter ?
Un petit vers, pour une révolution verte.. Moi je trinque!

 

Vous voulez devenir notre prochain(e) ambassadeur(ice) ?

C’est très facile, il suffit de nous le dire par mail  à lise@verslaterre.fr en une phrase simple qui résumerait selon vous, votre engagement pour un environnement plus durable.

Share This